Volcano à Java

S’il est un bilan que l’on peut tirer de ce voyage, c’est que nous avons vu des choses magnifiques où que nous soyons allés. On pourrait même dire que si c’était à refaire, nous le ferions à nouveau de la même façon. Nous avons vu la jungle, la mer, l’océan, la montagne, la campagne, la ville. La nature nous a gâtés de spectacles tellement hors du commun qu’il est difficile de ne pas se remémorer ces moments sans ressentir à nouveau ce léger enivrement.

Les volcans créent cette fascination : voir la terre en action sous vos pied à 4 heures du matin montre que l’avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Nous avons eu la chance d’aller crescendo dans cette expérience et lors de notre dernière découverte « volcanesque », on aurait pu se croire en pleine laparoscopie, avec nous-mêmes en guise de réalisateurs.

Le premier volcan ne fut pas d’une folie mémorable, mais l’ambiance brumeuse qui couvrait le lac au milieu du cratère faisait penser au film Sleepy Hollow.

Voir la suite de la galerie Kawah Putih

 

Le volcan Papandayan au-dessus de Bandung était déjà un peu plus impressionnant. La première étape pour s’y rendre est de se lever au milieu de la nuit pour grimper sur le volcan et pouvoir apprécier le lever du jour depuis sommet. Papandayan fut notre première exploration nocturne des volcans et aussi une découverte magnifique : des marmites en ébullition et l’odeur du souffre (ce qui n’est pas le plus agréable on vous l’accorde). Pas de doute, tout ceci est bien vivant.

Voir la suite de la galerie Papandayan