L’ouest tibétain du Sichuan : de Songpan à Danba

Le bouddhisme est-il une religion ou une philosophie ? Heureusement, nous avons plusieurs mois pour répondre à cette question qui nous intrigue beaucoup. Et il y a de quoi car effectivement, lorsqu’on ignore tout du bouddhisme, on se dit naturellement que c’est une religion au même titre que le catholicisme, l’islam ou le judaïsme. Et pourtant, quand on pénètre dans un temple, plein d’éléments et de mélanges de genres font s’interroger.

Quoiqu’il en soit, les villages tibétains sont des perles à visiter. Généralement, ils nous conduisent sur les hauteurs du plateau du Sichuan. Les costumes traditionnels des femmes sont beaux et colorés, comme tout se qui attrait au Tibet. Celles-ci se retrouvent le soir pour danser sur la place de chaque ville. Elles, comme les hommes, portent des bijoux avec beaucoup de perles colorés (rouge vif, jaune, vert, bleu…). Même la nature est parée de ces couleurs à l’aide de guirlandes de drapeaux. On en trouve dans les forêts, montagnes, plaines et les villages. Ces drapeaux sont recouverts de prières en tibétain.

D’un point de vue gustatif, la viande de yak est la base de l’alimentation : on en mange bouillie avec des pâtes, cuisinée, mais surtout séchée. Un petit goût presque sucré s’en dégage et c’est très bon. Le yaourt est également présent et c’est toujours aussi top.