Randonnons un peu … De Karakol à Altyn-Arachan

Une fois la seule rue arpentée et le marché sillonné de long en large, la ville de Karakol permet d’avoir un accès Internet moyen, mais surtout de partir en randonnées.

C’est d’ici que nous faisons notre première tentative de départ pour Altyn-Arachan et ses sources d’eaux chaudes. Malheureusement, à une vallée près et quelques millimètres de pluie en trop, nous avons failli y parvenir. Nous avons du rebrousser chemin pour mieux repartir le lendemain.

Une fois là-haut, des crêpes et du thé nous attendent, ainsi que le vieux Valentin.  Celui-ci a bâti des bains pour pouvoir profiter des fameuses sources d’eaux chaudes. Splendide !

Nous partons ensuite en direction du lac Ala-Kol : un peu plus de 5 heures de marche pour arriver devant un mur à franchir pour voir le fameux lac d’altitude. La grêle s’en mêle mais nous parvenons malgré tout en haut de ce col à 3800 mètres d’altitude. Autant dire que la route du retour a été expédiée sous un début de grêle et pluie menaçant.